Souffrance du personnel communal : après la formation il faudra penser à passer à la pratique !

Publié le

Image1-copie-3


SOUFFRANCE DU PERSONNEL COMMUNAL,
APRES LA FORMATION IL FAUDRA PENSER A PASSER A LA PRATIQUE !

 

Danièle CREACHCADEC - Gaylord LE CHEQUER - Juliette PRADOS

Groupe des élus Rassemblement de la Gauche Citoyenne et Parti de Gauche

 

 

 

Ce samedi 21 janvier, les élus de la majorité municipale et le « staff » de Dominique Voynet, vont pouvoir bénéficier d’une « session de sensibilisation pour les élus aux risques psycho-sociaux ». Le rendez-vous est pris et inscrit à l’agenda dès 9h du matin. Parfait, bonne initiative !

 

Malgré le rapport de la Médecine professionnelle et préventive pour 2009 rendu publique en septembre 2010 confirmant le fait « qu’en matière de souffrances au travail, tous les voyants sont au rouge », il aura fallu plus de 3 ans à Dominique VOYNET et à ses proches conseillers pour qu’ils réagissent et jugent en effet nécessaire de sensibiliser quelques élus de la majorité encore convaincus que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

 

En figure de proue de cet aveuglement collectif on retrouve l’élue au personnel madame ZEINDENBERG qui a longueur de réunions, à longueur de conseil municipal, nous explique, malgré les rapports accablants de la médecine du travail, malgré les alertes des élus que nous sommes lors des réunions du Comité Technique Paritaire, malgré les alertes des représentants des personnels, que le personnel est HEU-REUX ! 

 

Dans son discours au personnel communal lors des vœux de la municipalité, Dominique VOYNET semble pourtant avoir voulu annoncer un tournant, marquant une empathie envers le personnel que nous ne lui avions pas connu jusqu’alors. Stratégie politique au moment où l’on sent bien que l’équipe municipale est en peine et que les sondages commandés par la Maire confirment cette tendance ? Ou alors véritable prise de conscience et volonté de redresser la barre ?  

 

Il appartiendra à la majorité municipale de nous le dire au lendemain de cette formation théorique. C’est à elle de changer ses pratiques et de mettre en œuvre une politique des ressources humaines plus respectueuse des agents. Dominique VOYNET a donné le cap lors de son discours au personnel, maintenant, aux actes !

Publié dans Communiqués de presse

Commenter cet article