Nouveau logo de Montreuil : une vision floue et instable de la ville

Publié le

logo-GUC.jpg

 

 

Une vision floue et instable de Montreuil... C’est bien là la première caractéristique qui se dégage du nouveau logo de la ville. Une caractéristique parfaitement cohérente avec la gestion chaotique des affaires municipales par l’équipe conduite par Dominique Voynet.

 

Un nouveau logo dans lequel la majorité municipale a tenu à supprimer le rouge que l’on ne retrouve dans aucune des déclinaisons présentées. Voilà un choix qui en dit long, que certains réduiront à une broutille, à une vaine polémique, peut-être, mais pourtant !

Les élus Verts de Montreuil abandonnent le symbole de la révolution, de la défense des travailleurs, des salariés, des ouvriers. Ils abandonnent surtout le symbole des luttes sociales dont se revendique pourtant la majeure partie de la gauche. Il en est ainsi du rouge du Parti de Gauche (qui lui a mis du vert jusque dans son logo), au rouge des pétales de rose du Parti Socialiste, en passant par le rouge du Parti communiste ou encore au rouge du groupe Gauche Unie et Citoyenne au Conseil municipal. Même les élus exclus de la majorité de Dominique Voynet ont choisi cette couleur pour se draper dans les habits de révolutionnaires.

Le choix d’un logo « tout sauf rouge » est tout à fait cohérent avec les décisions qui ont été prises antérieurement pour marquer le changement de « régime municipal ». Il fait suite par exemple à la décision de débaptiser l’esplanade Benoît Frachon ou de supprimer des commémorations du souvenir parce que trop « marquées communistes » à leur goût.

 

Lorsque l’on est un responsable politique, le choix d’un logo, le choix d’une couleur n’est jamais neutre…

 

Flou, instable et rompant avec les luttes sociales…ce logo est parfaitement à l’image de ce qui se passe dans notre ville depuis deux ans à notre grand regret et au détriment des Montreuillois.

Publié dans Communiqués de presse

Commenter cet article