Méliès : La conférence des Présidents se réunira ce soir à 19h

Publié le

Image1-copie-3

 

Communiqué de presse de Gaylord LE CHEQUER

Président du groupe des élus RGC/PG au conseil municipal

 

 

Les élus Rassemblement de la Gauche Citoyenne et Parti de Gauche avaient demandé la convocation d'une conférence des Présidents execeptionnelle à la suite des virulentes attaques de la majorité municipale contre 3 des salariés du cinéma Méliès accusés de détournement de fonds publics.

 

Dominique Voynet a refusé notre demande au profit de règlements de comptes par voie de presse. En agissant de la sorte, elle privilégie le pourrissement et la vindicte populaire ou dialogue et à la transparence avec les instances démocratiques de la vie municipale.

 

Ce soir, à l'occasion de la traditionnelle conférence des Présidents chargée de préparer la séance du Conseil municipal, nous exigerons une nouvelle fois clarté et transparence telles que souhaitées par l'ensemble des groupes minoritaires du conseil municipal ainsi que par le Député de la Seine-Saint-Denis lui-même. 

 

Nous refuserons toute instrumentalisation politicienne de cette nouvelle affaire, d'où qu'elle vienne. La préservation de l'intégrité morale des agents mis en cause et l'avenir de notre cinéma municipal sont les seules sources de notre motiviation et le resteront.

 

C'est dans cet esprit que nous avons d'ores et déjà demandé par voie officielle que nous soit transmise copie de la lettre de saisine du Procureur de la République qui aura toutes compétences, lui et lui seul, pour juger des suites à donner aux affirmations de Dominique Voynet qualifiant "d'aveux", "de comportements inappropriés" ou encore "de détournements de fonds publics" les éléments qu'elle prétend avoir en sa possession.

 

Sans réponses satisfaisantes de la part de la conférence des Présidents ce soir, nous nous réservons la possibilité d'engager toutes procédures pour contraindre la majorité municipale à la transparence et au respect des individus.

 

 

Publié dans Communiqués de presse

Commenter cet article