Logement social : Montreuil bientôt zone hors SLS ?

Publié le

Image1-copie-3

 

Tribune de

 

Danièle CREACHCADEC, Gaylord LE CHEQUER et Juliette PRADOS

Groupe des élus Rassemblement de la Gauche Citoyenne et Parti de Gauche

 

 

 

Politique municipale en matière de logements sociaux :

Montreuil bientôt zone hors SLS ?

 

 

Dès décembre 2008, les élus du RGC / PG (avec leurs collègues socialistes et communistes) lançaient un appel demandant à la municipalité d’étudier les voies de recours possibles afin de faire du parc de logements sociaux montreuillois une zone hors supplément de loyer de solidarité (SLS).

 

Il s’agissait de manifester notre opposition au décret de Christine BOUTIN, alors ministre du logement, qui allait entraîner pour les locataires dont les revenus dépassent de 20 % et plus les plafonds requis pour l’accès aux logements sociaux, l’obligation de payer un SLS parfois très élevé.


Il n’est pas choquant en soi, que des locataires aux revenus plus importants que les autres, paient, par solidarité, un peu plus cher afin de permettre aux organismes du logement social de faire face aux besoins en trésorerie pour la construction de logements, des réhabilitations ou l’entretien du parc social. Ce qui est choquant c’est lorsque le surloyer conduit à une augmentation de 100 à parfois plus de 1000 euros par mois alors que dans le même temps l’Etat se désengage en matière de construction de logements sociaux.


Cette mesure a, notamment, pour conséquence une fuite des familles à revenus moyens du parc HLM provoquant de graves déséquilibres dans les quartiers populaires sans pour autant résoudre la pénurie de logements sociaux.

 

Comme il y a 3 ans, nous continuons d’exiger, comme le prévoit la loi SRU, que toutes les villes construisent au moins  20 % de logements à loyers modérés.

 

Nous renouvelons également notre demande à Mme VOYNET et M. MOSMANT, Président de l’OPHM de Montreuil – à l’instar du travail mené par notre collègue Stéphane PEU, Président de l’Office HLM de Plaine Commune Habitat, d’exploiter toutes les failles qui nous permettraient de ne pas appliquer la loi Boutin et d’étudier les modalités concrètes d’exonération totale de Montreuil du surloyer notamment dans le cadre du Plan Local de l’Habitat. M. MOSMANT a accepté notre proposition de faire de Montreuil une ville anti-expulsions locatives, nous faisons appel à la même détermination de sa part pour donner suite à cette proposition qui date de 2008.

 

 

Retrouvez de larges extraits de cette tribune

dans le prochain numéro de

 Montreuil-tousse.jpg

 

  


 

 

Pour en savoir plus et retrouver nos interventions et actions antérieures sur ce sujet vous pouvez consulter les articles suivants en cliquant sur le lien correspondant :

OPHM : Une augmentation des loyers incompréhensible et injuste (23 octobre 2008)

Les conséquences du supplément de loyer de solidarité à Montreuil (18 novembre 2008)

Surloyers dans nos HLM ? NON A LA GHETTOISATION (17 décembre 2008)

Défense des organismes HLM et de leurs locataires - Passons aux actes ! (25 octobre 2010)

 

Publié dans Tribune

Commenter cet article