Lettre ouverte à D. VOYNET : Nuisances générées par les chantiers, il est temps d’agir !

Publié le

RGC logoWEB

 

Nuisances générées par les chantiers : il est temps d’agir !

Lettre ouverte à Dominique VOYNET

 

par Danièle CREACHCADEC et Gaylord LE CHEQUER

 

 

 

Il suffit d’arpenter les trottoirs de la ville et d’écouter les montreuillois pour s’en rendre compte : les nuisances générées par les très nombreux chantiers immobiliers qui jalonnent la ville finissent par excéder les riverains. Ces derniers en appellent à la municipalité pour réglementer l’organisation des chantiers avec pour objectif premier l'amélioration du cadre de vie des riverains. Une demande légitime mais qui semble ne pas avoir l’attention de votre équipe et de vos élus en charge de la démocratie locale et de l’urbanisme.

 

Au mois d’octobre dernier, à l’initiative de collectifs d’habitants et en particulier d’une association de riverains du Bas-Montreuil, vous avez été sollicitée, comme l’ensemble des élus du Conseil municipal, dans le but de travailler collectivement à l’élaboration d'une « charte du respect des droits des riverains des chantiers de la ville ».

 

Les élus Rassemblement de la Gauche Citoyenne ont aussitôt donné leur accord pour participer à ce travail qui va dans le sens de la défense de l’intérêt général et de l’amélioration du cadre de vie des Montreuillois.

 

Malheureusement, une fois encore, 6 mois plus tard : Rien !

 

Cette initiative citoyenne mérite pourtant d’intéresser et de mobiliser les élus que nous sommes. Sa mise en œuvre est simple et peut-être particulièrement efficace puisqu’avec elle, les promoteurs souhaitant investir notre ville devraient s'engager, pour chacun de leur projet, à respecter les riverains, selon des règles à définir dans le cadre de la concertation et qui seraient récapitulées dans cette charte.

 

Qu’attend la municipalité pour agir et donner suite à cette initiative ? Pour notre part, nous restons disponibles pour participer, comme cela était proposé par l’association de riverains, à un comité en charge d'élaborer - très vite - une telle charte avec des élus issus de l’ensemble des groupes du conseil municipal, des "experts" du bâtiment et des représentants de riverains.

 

Sans attendre, nous vous appelons à vous saisir de cette question et à agir en vous appuyant sur cette initiative citoyenne qui mérite d’être soutenue et encouragée.

 

Plus expressément encore, nous vous demandons - comme cela se fait dans d’autres villes - de prendre un arrêté encadrant et limitant les horaires et les jours de chantier. Voici une action concrète et de bon sens qui permettrait de limiter les nuisances suscitées par ces derniers et de répondre à la demande de dialogue avec les riverains.

 

Madame la Maire, il est encore temps d’agir et de prendre la mesure de la grogne qui existe parmi nos concitoyens à force d’être ainsi méprisés. Par cette interpellation, nous vous en donnons l’occasion.

 

Publié dans Courriers

Commenter cet article