Le voeu pour le mariage pour tous finalement ADOPTE !

Publié le

Le voeu déposé par les élus Rassemblement de la Gauche Citoyenne, Parti Gauche, Communistes et FASE, est devenu hier soir le voeu de la ville de Montreuil toute entière !

 

En début de séance, la maire a finalement donné suite aux demandes repétées des élus et permis l'adoption de ce voeu, complété et amendé pour élargir celui-ci à l'adoption.

 

Aux réactionnaires et extrémistes qui s’organisent et se mobilisent en attisant la haine, le rejet de l’autre et parfois même la violence, Montreuil - dans la diversité des sensibilités politiques qui composent le Conseil Municipal - répond de manière claire et unitaire et confirme sa volonté d'agir en faveur d’une réelle égalité des droits.

 

Mis au vote le voeu, que nous reproduisons ci-dessous, a été voté par l'ensemble groupes RGC/PG, Communistes / FASE, Socialiste, Montreuil Vraiment (à l'exception d'un élu), Renouveau Socialiste de Montreuil et des deux élus non-inscrits.

 

 


logo montreuil

VOEU DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTREUIL

ADOPTE JEUDI 22 NOVEMBRE 2012

 

Après les Pays-Bas, la Belgique, l'Espagne, la Norvège, la Suède, le Portugal, l'Islande, le Canada, l'Afrique du Sud et l'Argentine, la France ouvre le débat qui devrait pouvoir nous mener, à notre tour, à l’ouverture du mariage et de l’adoption aux personnes de même sexe. 

 

Ce faisant, la France mettrait en œuvre, dans les actes, plusieurs résolutions adoptées par le Parlement européen en vue « d’abolir toute forme de discrimination dont sont encore victimes les homosexuels, notamment en matière de droit au mariage et d’adoption d’enfants ». 

 

En autorisant le mariage de personnes de même sexe, la France franchirait une nouvelle étape importante dans la reconnaissance d’un droit égal entre les couples homosexuels et hétérosexuels.   

 

Plus de 13 ans après le pacs (qui ne garantit ni la même reconnaissance sociale que le mariage, ni les mêmes droits, notamment en termes de d’héritage ou de pensions de réversion). Il en va de l'égalité républicaine entre les citoyens. 

 

Il est grand temps de mettre fin à deux des principales discriminations dont sont encore victimes les citoyens du seul fait de leur orientation sexuelle : outre le mariage, les couples homosexuels doivent avoir le droit d’adopter, sous une forme ou une autre (adoption de l’enfant du conjoint, adoption conjointe d’un enfant). De nombreux enfants grandissent aujourd’hui dans des familles homoparentales ; neuf pays européens admettent aujourd’hui l’adoption (l’Allemagne, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Islande, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume Uni et la Suède). L’harmonisation des législations est indispensable alors que la mobilité des personnes au sein de l’Europe va croissant.

 

A l’initiative de parlementaires, le plus souvent de gauche, des propositions de loi visant à légaliser le mariage entre personnes de même sexe ont été présentées en 2006, 2008 et en juin 2011. Elles ont toutes été refusées. Aujourd’hui, la donne peut et doit changer. Il faut pour cela sortir des débats réactionnaires dans lesquels veulent nous enfermer les farouches opposants au mariage et aux homosexuels eux-mêmes.   

 

Bien d’autres questions devront encore être abordées, comme l’accès à la procréation médicale assistée, celle de la présomption de parentalité qui permet au conjoint d’être reconnu comme parent social, ou celle de la reconnaissance des enfants nés dans le cadre de la gestation pour autrui.

 

Mais, en se prononçant publiquement et clairement en faveur de la légalisation du mariage civil et de l’adoption, pour les couples de même sexe, les élus de Montreuil entendent démontrer une nouvelle fois leur détermination à franchir une étape supplémentaire dans la lutte pour l’égalité et contre toutes les discriminations. C'est le sens du voeu présenté et adopté en séance du Conseil municipal.

 

Considérant que la non-reconnaissance du mariage et de l’adoption pour des couples de même sexe constitue une forme majeure de discrimination et une rupture du principe d’égalité, et qu’une loi mettant fin à cette anomalie participerait d’un progrès général de notre société,

 

Considérant que l'ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe apporterait aux familles homoparentales des droits et une reconnaissance juridique,

 

Le Conseil Municipal de Montreuil :

 

  • affirme sa détermination à ce que le principe républicain d’égalité soit pleinement respecté et demande, par conséquent, que le droit au mariage et à l’adoption soit élargi aux couples de même sexe

 

  • apportera son soutien à tout projet de loi allant en ce sens

 

Les Conseillers Municipaux de Montreuil s’engagent, chaque fois que cela leur sera demandé dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions, à célébrer les mariages de couples de même sexe. 

Commenter cet article

Ali Zreik 23/11/2012 12:12

Je me félicite de voir que la gauche détruit la notion de la famille naturelle qui compose la société et la nation.

Ce changement grave des repères aura des répercutions grave sur les générations futures de notre chère France. Ali Zreik Conseiller National UMP de la 7eme Circo.