Le débat sur les centres municipaux de santé fait pschitt

Publié le

logopaul1

 

Montreuil – Le débat sur les centres municipaux de santé fait pschitt

Montreuil-CM-dec-102-300x199.jpg

Montreuil, conseil municipal décembre 2010 © MC/93infos

 

Jeudi, Dominique Voynet a proposé par mail à ses élus de changer l’ordre du jour du conseil municipal qui se tenait dans la soirée et d’abandonner le vote du budget au profit d’un débat sur les centres de santé municipaux. Un changement de dernière minute peu apprécié par l’opposition.


 


« Elle se fout de nous, c’est pas un débat ça ! » , lance irritée Evelyne Vander Hayme la représentante de l’association de défense des centres de santé municipaux. Assise au deuxième rang de l’assemblée, Evelyne bouillonne ; tout comme les élus de l’opposition. La décision prise en début d’après-midi par la sénatrice-maire Dominique Voynet, d’annuler le vote du budget et de remplacer la délibération par un débat sur les centres municipaux de santé agace. D’abord par la méthode, un simple mail envoyé aux différents présidents de groupes; ensuite parce que la grogne autour de la réorganisation des centres municipaux de santé dure déjà depuis plusieurs mois.



Des décisions irrévocables

« Débat à la hussarde », « pantalonnade », « mépris », les élus d’opposition, PC mis à part, n’y vont pas de main morte pour dénoncer le changement d’ordre du jour. Le débat a finalement lieu. La parole est donnée à la représentante de l’association de défense des CMS puis à un médecin du centre Voltaire, à une habitante du Bel-Air où va être implanté le nouveau CMS, et enfin au responsable du centre Media Santé. Dominique Voynet ré-explique sa position, le pourquoi de la fermeture du centre Voltaire et les futures ouvertures de CMS prévues (mars 2011 : quartier du Bel-Air, 2014 : quartier de la mairie). Chiffres à l’appui, l’édile démontre l’inutilité du CMS Voltaire. « 65% des médecins sont installés dans le Bas Montreuil et le centre-ville. Il existe deux centres de santé, un associatif, un privé. Le centre Voltaire avait une activité insuffisante et était vétuste. L’objectif est de renforcer la fréquentation des CMS et aider les populations les plus démunies. A l’issue du mandat, j’espère que nous aurons ré-équilibré l’offre. »

Chacun campe sur ses positions et finalement le débat n’avance pas. Une fois la discussion finie, les élus d’opposition (sauf le groupe PC) se lèvent et quittent la salle.

 

Et si ce n’était qu’une diversion ?


Le vote du budget a donc été reporté au samedi 8 janvier pour laisser place à un débat sur les CMS. Un renvoi qui laisse perplexe Jean-Pierre Brard…

« Je ne comprends pas le report du budget, c’est parce qu’il est annoncé une augmentation de 13% page 12 ? Cela voudrait dire une nouvelle hausse de la fiscalité. Est-ce que le report est dû à ça ? », s’interroge Jean-Pierre Brard avant le début du débat. « Pas une ligne du budget ne sera changée d’ici le 8 janvier, affirme Dominique Voynet, je vous donne ma parole. »

Publié dans Dans la presse

Commenter cet article