La démission de P. Bessac du C. Régional n'est pas liée aux trépignements d'un homme

Publié le

Le responsable d'Anticor 93 a bien fait de rappeler, dans la presse du jour, que légalement le maire n'enfreint aucune règle ; qu'éthiquement il respecte à la lettre la charte anticor dont il est signataire et qui scelle son engagement vis à vis des Montreuilois. Où est donc le problème ? Le calendrier de démission du Conseil régional n'est pas lié aux ambitions et trépignements d'un homme qui a disparu de la vie politique locale, oublié les Montreuillois, oublié de militer avec ses camarades pendant toutes ces années. Sur cette question comme sur toutes les autres Patrice Bessac respectera ses engagements loin de l'agitation de quelques-uns.

Publié dans Billets d'humeur

Commenter cet article