Drame de la rue parmentier : nous demandons à la maire de respecter ses engagements

Publié le

Image1-copie-11.png

 

 

DRAME DE LA RUE PARMENTIER :

NOUS DEMANDONS A LA MAIRE DE RESPECTER SES ENGAGEMENTS



Après l’effroyable accident survenu rue Parmentier dans le courant du mois de juin, la municipalité a pris des engagements pour que Monsieur FOFANA et ses enfants puissent recouvrer de la sérénité après ce terrible traumatisme.


Ces engagements consistaient, notamment, en un logement décent situé près de l'école où sont scolarisés les enfants.


Nous sortons aujourd’hui de notre réserve en raison du comportement grossier dont fait preuve le Président de l’OPHM, par ailleurs adjoint à la maire en charge du logement au moment où doit se régler la question du relogement des familles victimes du drame. Nous sortons de notre réserve pour condamner sa décision de renier les engagements pris par la Maire, confirmés publiquement le 25 juin lors de l’hommage aux victimes à l’école Louise Michel, confirmés à plusieurs reprises par ses collaborateurs, pour une solution de relogement dans le quartier où les enfants survivants ont toutes leurs attaches et de nombreux repères affectifs essentiels à leur bien être et à leur épanouissement. 


Nous condamnons avec la plus grande fermeté les propos de l’élu qualifiant les inquiétudes de parents et d’habitants du quartier de « mensonge et calomnie ou débilité pure ». Faut-il être à ce point borné pour ne pas prendre en compte le fait que ces familles œuvrent,  depuis plus de 4 ans, à soutenir la famille FOFANA en proie à de nombreuses difficultés et trop souvent abandonnée à son sort par les pouvoirs publics ?

 

« L’agressivité » dont se plaint l’élu n’est pour nous qu’une saine et logique colère des parents et des habitants du quartier qui voient les engagements pris par la maire bafoués par un élu qui se réfugie dans ses certitudes en se coupant de la population, des familles concernées et des victimes. Ce comportement est malheureusement identique dans le traitement de la situation actuelle des familles victimes de l'incendie de l'avenue Victor Hugo".

 

Nous demandons à la Maire, de reprendre en main le dossier de la famille FOFANA afin de revenir aux engagements qui ont été les siens et qui avaient le soutien de toutes les parties prenantes. 

 

Nous savons tous que la ville ne peut à elle seule régler l’ensemble des problèmes de logement et de mal-logement. Nous avons, dans cette affaire comme dans d’autres, rappelé que nous étions prêts à nous mobiliser, avec la majorité municipale, pour faire entendre la voix de Montreuil auprès des pouvoirs publics nationaux. Encore faudrait-il que la municipalité accepte de mener ce combat plutôt que d’en rester aux déclarations de principe.

 

Dans l’immédiat, c'est aux parents, familles et habitants mobilisés autour des victimes du drame de la rue Parmentier, que nous apportons notre soutien. Et c’est dans ce but  que nous manifesterons demain, à leurs côtés, lors du rassemblement prévu à 9h30 devant l’OPHM de Montreuil, au moment où débutera une commission d’attribution de logements.

 

Publié dans Communiqués de presse

Commenter cet article