Après les pressions, voici le temps de l'humiliation d'agents communaux

Publié le

RGC logoWEB

COMMUNIQUE

Gaylord LE CHEQUER

Président du groupe Rassemblement de la Gauche Citoyenne et Parti de Gauche

 

 

Après les pressions, voici le temps de l’humiliation d’agents communaux :

 

Le 17 mars dernier, avec ma collègue Juliette PRADOS, nous posions publiquement la question de savoir, si, en matière de politique des ressources humaines, la municipalité n’était pas en train de franchir un seuil supplémentaire dans le cynisme et la brutalité psychologique. (voir le communiqué du 17 mars)

 

La raison à cela : la publication le 9 mars 2011, dans plusieurs quotidiens, hebdomadaires ou sites spécialisés d’une annonce selon laquelle la ville de Montreuil « recherche son Directeur de la culture (h/f) ». Or, ce poste était et reste aujourd’hui encore pourvu, une directrice continue d’y exercer ses fonctions en sa qualité d’agent titulaire de la fonction publique.

 

Cette situation nous conduisait alors à poser la question suivante : « S’agirait-il donc de ce genre de procédés particulièrement malsains destinés à faire peser une pression morale intolérable sur le dos des agents directement concernés afin de les encourager au départ ? »

 

La réponse à notre question vient de tomber puisque nous apprenons, aujourd’hui, que la direction générale des services est passée à l’acte et vient effectivement de procéder au recrutement d’un nouvel agent qui prendra ses fonctions le 3 octobre prochain mettant de facto sur la touche l’actuelle directrice aux affaires culturelles qui se voit privée de ses fonctions comme de son bureau. Après les pressions, voici venu le temps des humiliations.

 

Ces méthodes doivent être condamnées avec la plus grande fermeté d’autant qu’elles ne sont malheureusement pas isolées.

 

Comment ne pas être ulcéré face à tant de cynisme et comment ne pas faire le parallèle avec ce qui se passe, aujourd’hui même chez France Télécom Orange où la CGT vient de dénoncer, selon l’AFP, « les méthodes de management de la direction de France Télécom Orange après la découverte d'un mail d'un responsable du centre d'appels Orange de Belfort appelant à mettre "sous tension les managers".

 

Faudra-t-il que des évènements aussi dramatiques que chez France Télécom se produisent dans l’administration communale pour venir ébranler la municipalité de Montreuil ? Il est temps que cessent ces pratiques de harcèlement et que soient dénoncées publiquement ces méthodes de management d’un autre âge !

 

 

Publié dans Communiqués de presse

Commenter cet article