CREATIONS DE DEUX POSTES DE DIRECTEURS : Explication de vote des élus de la minorité

Publié le



SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 25 JUIN 2009

 

CREATIONS DE DEUX POSTES DE DIRECTEURS

 

Explication de vote de l’ensemble des élus de la minorité

 

Présentée par Gaylord LE CHEQUER, Frédéric Molossi et Stéphan BELTRAN

élus au sein du Comité Technique Paritaire

 

 

Ces deux créations de postes de Directeurs, découlent directement de votre décision, unilatérale de passer outre l’avis formulé par le Comité Technique Paritaire sur votre projet d’organigramme.

 

Le terme de toilettage de l’organigramme que vous avez utilisé dans votre courriel au personnel résume effectivement assez bien la situation telle que nous la percevons, telle que nous la vivons. Mais derrière un organigramme, derrière un dessein, ce sont des femmes et des hommes, agents du service public communal, qui manifestent, de plus en plus ouvertement leur malaise vis-à-vis de vos méthodes.

 

Les élus de la minorité que nous sommes avons tout mis en œuvre, dans le respect du mandat qui nous a été confié, pour être représentés à chacune des réunions du CTP afin de pouvoir nous forger notre opinion sur les faits et ce malgré un fonctionnement et une organisation souvent chaotiques et des horaires de réunions parfois incongrus.

 

Au terme de ce processus, force est de constater que le travail a été en grande partie bâclé et inachevé, que les orientations politiques sont incertaines, hésitantes, si ce n’est pour nombre de directions, inexistantes. C’est le cas notamment avec les orientations et missions confiées à la direction de la tranquillité publique ou encore à la direction de la culture.

 

Dans une question que je vous avais posée monsieur SAUNIER, lors du Conseil municipal du 30 avril dernier, sur l’objectif de cette réorganisation des services à marche forcée, vous avez indiqué vouloir mettre l’administration communale en adéquation avec le projet politique. Force est de constater qu’il y a un malaise, je ne crois pas que cela vienne des agents communaux, mais bien de vos orientations politiques incertaines.

 

Malgré l’avis du CTP, malgré notre proposition formulée lors du CM de mai d’un échange et d’un débat avec vous, vous avez décidé de passer en force. Nous ne vous suivrons pas dans cette pratique, nous ne cautionnerons pas un organigramme dénué de tout contenu et cadrage politique, nous ne participerons donc pas au vote de ces deux délibérations.

Commenter cet article