Trop c'est trop !

Publié le



COMMUNIQUE DES ELUS DE LA MINORITE



A Montreuil, depuis un an, la minorité du Conseil Municipal s’efforce par ses analyses et propositions de conserver au débat démocratique un caractère respectueux, constructif et responsable.

 

Cette pratique résulte d’une bonne connaissance de la ville, d’une implication permanente dans la vie de la cité, d’un indéfectible attachement à l’intérêt général.

 

L’exigence de transparence, de rigueur, de démocratie n’a rien à voir avec une quelconque attitude de défiance, mais simplement avec une ferme volonté de participer au débat d’idées et de défendre nos points de vue, dans l’intérêt des Montreuilloises et des Montreuillois.

 

Or, depuis un an, à cette posture des élus minoritaires, madame VOYNET oppose le mépris, la caricature et l’insulte.

 

Les informations sur les projets essentiels sont portées à la connaissance des élus par la presse quotidienne, les consultations, les concertations - qu’elles concernent la population ou les élus - sont bâclées voire oubliées au prétexte que seuls y participent les professionnels de la parole.

 

Pourtant, faire de la politique autrement, associer tous les acteurs à l’élaboration des projets de la ville était un argument fort qui se voulait être une rupture d’avec le passé.

 

De plus, les questions posées pour la compréhension des choix opérés sont présentées comme des polémiques, la réalité des décisions contraires à la justice sociale est assimilée à la rumeur, toute proposition différente de celle de la position majoritaire est taxée de démagogie ou d’irresponsabilité.

 

A ces caractéristiques, est venue s’ajouter au dernier Conseil Municipal du 2 Avril, des propos lourds de sens tenus à l’adresse d’élus de la minorité.

 

Trop c’est trop !

 

La vie politique montreuilloise mérite mieux que cela et nous alertons tous nos concitoyens sur cette dégradation de la démocratie locale.

 

Pour leur part, les élus de la minorité poursuivront avec détermination et dignité leur travail municipal, en faisant respecter leurs droits. Encore plus au service des habitants en cette période de graves difficultés, ils exigeront que le respect reste la pierre angulaire de l’action publique.

 

 

Publié dans Communiqués de presse

Commenter cet article