Un nouveau programme d’aménagement et de développement durable qui renforce la voix de Montreuil pour l’avenir

Publié le par Gaylord Le Chequer

Un nouveau programme d’aménagement et de développement durable qui renforce la voix de Montreuil pour l’avenir

 

 

Fruit de plusieurs mois de travail et de concertation entre élus et habitants, la majorité municipale vient de se fixer de nouvelles orientations en matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire.

 

Ce document, adopté par notre majorité et soumis au débat au sein du Conseil municipal ce mercredi 1er février, expose donc un projet politique nouveau répondant aux besoins et enjeux pour les Montreuilloises et Montreuillois et plus généralement pour les habitants du territoire d’Est Ensemble.

 

Conscients des enjeux nouveaux liés à la mise en place de la Métropole du Grand Paris, nous avons voulu, avec Patrice Bessac, réviser notre Plan Local d’urbanisme afin d’anticiper les évolutions de notre territoire et d’affirmer notre identité commune dans le nouveau paysage institutionnel de l’Ile-de-France.

 

Avec notre position stratégique, à l’articulation de Paris et de la Seine-Saint-Denis, à la charnière de trois départements, porte d’entrée du territoire d’Est Ensemble, Montreuil dispose de tous les atouts pour devenir une des places fortes du Grand Paris.

 

Après l’élaboration concertée d’une charte de la construction durable fixant nos ambitions en matière de prix de sortie, de qualité architecturale et environnementale, ou encore en matière d’intervention artistique, après une première modification du PLU encadrant mieux les droits à construire et rectifiant certains aspects inadaptés du PLU de 2012, cette révision vise, à partir d’un bilan partagé par les élus et habitants, à mieux encadrer et maîtriser l’évolution urbaine de notre territoire. Elle permettra à notre majorité de dessiner un véritable projet de ville partagé avec les Montreuillois et les Montreuilloises et de poser les bases de son développement urbain.

 

Notre projet, doit nous permettre de relever plusieurs défis : celui du rassemblement, de la cohésion sociale et de la solidarité nous plaçant ainsi aux antipodes des mesures antisociales de Valérie PECRESSE qui entend sacrifier le logement social et handicaper bon nombre d’associations culturelles et de solidarité indispensables à nos quartiers .

 

Notre second défi est celui de l’innovation et de l’attractivité, dans un territoire jeune et plein d’avenir, dont nous voulons soutenir la dynamique économique et accroître davantage encore son attractivité en préservant l’essence de notre identité économique basée sur l’artisanat, l’économie sociale et solidaire, durable et innovante, le tissu de petites entreprises ou encore la présence de plus de 1500 artistes.

 

Enfin, bien-sur, le défi de la transition écologique enjeu transversal, essentiel dans chaque pan du développement urbain, permettant d’améliorer notre cadre de vie quotidien et notre santé, tout en participant à notre échelle à la lutte contre le changement climatique.

 

C’est d’une voix forte, sérieuse et assumée que Montreuil pourra, sur la base de ce travail et de ces orientations peser dans les futurs débats territoriaux et métropolitains. C’est fort de la contribution et participation des habitants de notre ville que nous pourrons affirmer notre ambition pour Montreuil.

 

Commenter cet article