Aménagement de la Porte de Montreuil : De premières avancées qui doivent se poursuivre en étroite concertation avec les habitants du 20ème arrondissement et de Montreuil

Publié le par Gaylord Le Chequer

Aménagement de la Porte de Montreuil :  De premières avancées qui doivent se poursuivre  en étroite concertation avec les habitants du 20ème arrondissement et de Montreuil Aménagement de la Porte de Montreuil :  De premières avancées qui doivent se poursuivre  en étroite concertation avec les habitants du 20ème arrondissement et de Montreuil

Communiqué de

 

Hélène VICQ, adjointe à la Maire du 20° arrondissement de Paris,

chargée de l'urbanisme, de l'architecture et du GPRU

 

Gaylord LE CHEQUER, adjoint au maire de Montreuil

délégué à l’aménagement durable, à l’urbanisme, aux Grands Projets et aux espaces publics.




Le Conseil de Paris des 29 et 30 juin sera amené à se prononcer sur les premières orientations d’aménagement envisagées par la Mairie de Paris afin de résoudre les importants dysfonctionnements urbains qui ont motivé l’inscription, dès 2002, de la Porte de Montreuil dans le Grand Projet de Renouvellement Urbain (GPRU).


A ce stade, seule la question de la connexion entre Paris et Montreuil est tranchée avec la création d’un pont rectiligne par-dessus le périphérique pour traverser le grand anneau routier qui sépare Paris et Montreuil. Ce premier aménagement est une excellente nouvelle, il permettra la création d’une avenue paysagère reconnectant la rue de Paris et la rue d’Avron. Un aménagement qui, côté Montreuil comme côté 20e arrondissement de Paris, permettra de retravailler nos entrées de ville et de poursuivre le travail – notamment - de reconquête des espaces publics et de redynamisation du commerce.


Parallèlement, nous nous réjouissons de l’attention portée par la Maire de Paris et son équipe aux demandes conjointes de Frédérique Calandra, Maire du 20° et de Patrice Bessac, Maire de Montreuil, qui ont souhaité le lancement d'études urbaines et d'une phase de concertation avec les élus, services et habitants de Paris, Montreuil et Bagnolet pour la définition des orientations d’aménagement du secteur. En effet, un projet urbain ambitieux doit être mis en œuvre et marquer cette porte d'entrée de la capitale : un projet pour les habitants regroupant activités, équipements publics, espaces sportifs et des espaces publics requalifiés.

 

De nombreuses questions sont bien sûr à creuser et méritent d’être travaillées avec nos populations ; c’est le sens d’ailleurs du travail engagé par les élus de Montreuil et de la Mairie du 20° qui se sont accordés pour la tenue de conseils interquartiers d’ici à la fin de l’année.


Ces initiatives viendront ainsi alimenter le travail que se propose d’engager la Maire de Paris qui promet la mise en place d’un processus de concertation sur ce nouvel axe de circulation et l’opération d’aménagement urbain alentour. Nous veillerons et serons particulièrement attentifs pour que les Montreuillois et Parisiens soient associés à ce travail qui ne peut être mené sans eux.

Commenter cet article